Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 novembre 2008

Premier congrès

C’est mon premier congrès en tant que militant socialiste…et vivement qu’il se termine ! Il est grand temps que le parti se mette au travail.
Mais avant cela, il faut voter ce jeudi 20 novembre afin d’élire le (la) premier(e) secrétaire.
Si vous lisez un peu régulièrement ce blog, vous aurez compris que mon choix est fait !

Quelques arguments complémentaires pour justifier mon choix…

20081119 - PS.jpgDans l’attitude de Ségolène Royal, je n’aime pas cette tendance à disqualifier d’emblée ses opposants en laissant entendre que, s’ils s’opposent à elle, c’est qu’ils n’ont rien compris au « changement ».
Dans son « équipe renouvelée », elle met en avant Manuel Valls qui, il y a peu, affirmait (dans le Figaro) que le « socialisme est une idéologie dépassée ».
Elle se présente comme la candidate soutenue par les « militants de base », or elle fait une bonne partie de son score grâce à des fédérations particulièrement verrouillée comme l’Hérault (54%) ou les Bouches du Rhône (73%)

Enfin, lorsqu’elle prétend vouloir « rassembler tous les démocrates », on peut se demander ce qu’il y a derrière cette formule plutôt vague…Et ce n’est pas neutre en termes de choix politiques. En effet, s’agit-il de s’allier avec le Modem, qui sous une appellation ridicule et faussement moderne n’est autre que ce qui reste de l’UDF (le parti de Giscard !) ?
N’oublions pas que François Bayrou souhaitait inscrire dans la loi l’interdiction du déficit budgétaire et que Jean Peyrelevade (numéro 2 du Modem) estime que les entreprises françaises sont « écrasées par les charges ». De plus, les dirigeants du Modem sont passés maîtres dans l’art de brandir l’épouvantail de la dette publique pour décrédibiliser le rôle de la puissance publique.

Franchement, dans un pays où le salaire mensuel médian est de l’ordre de 1500 €, il n’y a pas trop de questions à se poser. Le Parti Socialiste doit tout d’abord s’adresser aux classes populaires et aux classes moyennes et les convaincre du bien-fondé et de la faisabilité de ses propositions en matière de salaire, de services publics, de protection sociale… Un parti socialiste clairement ancré à gauche est en mesure d’être majoritaire à lui seul, sans compromission, ni nécessité de s’afficher comme un parti « démocrate » à l’italienne. Dans un récent sondage paru dans Le Parisien, ce que les français attendent en premier lieu, c’est que le Parti Socialiste se rapproche des syndicats, des associations…et pas du Modem.

Le PS a besoin d’une vraie nouvelle équipe pour incarner et mettre en œuvre ces changements.

Sans verser dans le culte de la personnalité, je pense que Benoît Hamon est le mieux à même de porter ce nécessaire ancrage à gauche et d’incarner le renouvellement générationnel du parti.



PP

23:00 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | |

Commentaires

Benoît Hamon a-t-il un avenir dans un parti de centre-gauche ? Hélas je doute que sa motion remporte la mise, et si cela se confirme, que fera-t-il ? Cohabiter avec des "socio-libéraux" comme Delanoë et consorts ne me paraît guère viable, à moins d'avaler des tonnes de couleuvres et de tourner le dos à ses convictions...

Écrit par : patrick | 20 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.