Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 décembre 2008

Ils le font exprès ?

C’est la question que l’on peut se poser lorsque l’on prend connaissance de l’amendement au projet de budget 2009 proposé par le sénateur UMP (évidemment!) Philippe Marini. Il s’agit en effet de permettre aux particuliers de déduire de leurs revenus les pertes réalisées en Bourse, dans la limite de 10.700 euros.

Mr Marini, qui s’était jusque là illustré par sa lutte acharnée contre l’ISF responsable selon lui d’un exode fiscal massif (qu’aucune étude sérieuse ne valide, cela dit en passant), va encore plus loin dans le clientélisme. Alors que le plan de relance présenté la semaine dernière ne comporte aucune mesure pour les plus modestes, était-il vraiment urgent d’utiliser l’argent public pour voler au secours des actionnaires (même « petits »)?

Au moment d’investir, on leur a expliqué qu’une espérance de gain élevé est la contrepartie d’un risque élevé. Aujourd’hui le risque s’est concrétisé…tant pis pour eux ou alors qu’ils se retournent vers leur banque ou leur courtier !

De plus, interrogé sur le coût de cette mesure et le nombre de bénéficiaires potentiels, M. Marini a indiqué qu'il était encore trop tôt pour faire une estimation !

PP

14:56 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, salaires, inégalités | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.