Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 décembre 2008

Crise sociale ou "Voyoucratie" ?

En Grèce, les émeutes, les plus violentes depuis de nombreuses années, ont été déclenchées par la mort samedi soir d'un adolescent d'une quinzaine d'années, abattu par un policier alors qu'il lançait un cocktail molotov sur une voiture de patrouille dans le quartier athénien d'Exarchia. Elles se sont rapidement propagées à d'autres villes, dont Salonique, la seconde ville du pays, Komotini, Ioannina, ainsi qu'à la ville crétoise de Hania et à Corfou.
Dimanche des milliers de manifestants se sont de nouveau heurtés à la police à Athènes et Salonique. Dans le centre de la capitale, la police a tiré des grenades lacrymogènes pour tenter de disperser quelque 3.000 militants qui lui lançaient des pierres et brisaient les vitrines des magasins.
Ces émeutes interviennent dans un contexte politique délicat pour le gouvernement, en proie à une vague de mouvements sociaux. Une grève générale de 24 heures est prévue mercredi prochain pour protester contre les privatisations, la réforme des retraites et la baisse du pouvoir d'achat. La jeunesse grecque, dont le cœur penche traditionnellement à gauche, s'indigne de l'accroissement spectaculaire du fossé entre riches et pauvres ces dernières années.

Ca rappelle un peu ce qui s’est passé en France en 2005, non ?
Mais à l’époque, le ministre de l’Intérieur (un certain Nicolas Sarkozy), n’avait-il pas déclaré que les violences « n’avaient rien à voir avec une crise sociale, mais tout à voir avec la voyoucratie » ? Circulez, y a rien à voir …jusqu'à la prochaine fois !

PP

08:41 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.