Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 décembre 2008

Modernité et Réalisme

Ce matin Patrick Menucci était l’invité de la matinale de France 2. Ce responsable socialiste des Bouches du Rhône est un ségolènolâtre patenté, d’où d’ailleurs son surnom de « Ségolin ».
Il a affirmé que les motions Aubry, Delanoë et Royal (bien sûr) avaient une vision plus « réelle » de l’économie que la motion jadis défendue par Benoît Hamon.
En d’autres termes, il vient de dire que le porte-parole du PS est le représentant de ceux qui n’ont pas une vision « réelle » de l’économie.
Il a également dit qu’il (Benoît Hamon) avait une vision « classique » de la politique, donc pas « moderne » (c’est moi qui traduit) et qu’il fallait qu’il « arrondisse les angles ». A trop vouloir arrondir les angles, ne risque-t-on pas de finir par courber l'échine...

Si avoir une vision « réelle » de l’économie c’est continuer dans l’accompagnement social des dégâts de la libéralisation, alors je préfère de loin la vision « irréelle » qui consiste à vouloir changer de modèle.
Si avoir une vision « moderne » de la politique c’est affirmer que les clivages gauche / droite sont morts, si c’est se complaire dans la gauche molle qui a fait la preuve de son échec ces 20 dernières années, alors je préfère la politique « classique ».

« Modernité » et « réalisme », le crédo des marquis du « cercle de la raison » me sort vraiment par les oreilles !

PP

10:02 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, économie, libéralisation | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.