Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 janvier 2009

Education : restons mobilisés !

La mise en œuvre de la réforme du lycée est décalée d’un an. Xavier Darcos a donc reculé face, selon lui, à la « désinformation idéologique » des syndicats (« C’est plus Sarko, c’est Sarkule » titrait malicieusement le Canard Enchaîné le 17/12/08).

En fait de désinformation, c’est plutôt la mobilisation conjointe des élèves, des enseignants et des parents qui a convaincu le ministre.

Pour autant, ce repli tactique ne doit pas faire oublier tout le reste :
• la suppression de 13 500 postes
• la suppression programmée des RASED
(Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté)
• les attaques grossières contre l’école maternelle
• le service minimum d’accueil
• le dispositif de soutien pendant les vacances scolaires
• l’assouplissement de la carte scolaire
• la réforme des universités
• la réforme des IUT
• …

C’est malheureusement un fait : l’école ne contribue pas suffisamment à la réduction des inégalités. La France est un des pays développés dans lequel le milieu social conditionne le plus la réussite scolaire. L’assouplissement de la carte scolaire accentuera encore ces disparités : les établissements les plus réputés concentreront les meilleurs élèves, quant aux autres… qu’ils se débrouillent avec toujours moins d’enseignants !

Pour justifier les nouvelles suppressions de postes, on nous dit que le « toujours plus » ne marche pas… Sauf que, entre 2002 et 2007, 60 000 postes ont déjà été supprimés (dont 20 000 postes d’enseignants), sans compter les 13 500 à venir…

Ecole maternelle …
L’école maternelle serait, selon Xavier Darcos, un lieu où on se contente de faire la sieste et de changer les couches. Voilà un bel exemple de « désinformation idéologique » !
Mr Darcos semble ignorer les apports essentiels de l’école maternelle en matière d’apprentissage du « vivre ensemble » et du langage (entre autres).
Les « jardins d’enfants », avec un encadrement nettement moins qualifié, seront-ils en mesure de préparer aussi bien l’avenir de nos enfants ?

RASED …
Les enseignants spécialisés des RASED ont pour mission de fournir des aides spécifiques à des élèves en difficulté dans les écoles primaires.
Les RASED sont actuellement en cours de destruction : 3 000 postes vont être supprimés, soit plus du quart, pour boucher les trous liés aux suppressions massives de postes d’enseignants. Les RASED sont menacés de disparition complète dans les trois années à venir.
Les deux heures de soutien sont censées remplacer les RASED, d’après le Ministre. D’une part on peut déplorer la grande improvisation qui a accompagné leur mise en place. D’autre part, vouloir les caser dans la journée, soit le matin, soit le soir, soit pendant la pause déjeuner, dénote un manque total de connaissance de la vie scolaire.

Enseignement supérieur…
La loi « Libertés et Responsabilités des Universités » (LRU) instaure une plus grande autonomie des universités. Cela se traduira inévitablement par des inégalités plus fortes entre elles, les plus prestigieuses mobiliseront une part plus importante des ressources. L’université, parent pauvre de l’enseignement supérieur, sera plus que jamais un système à deux vitesses.
De plus, la loi LRU supprime toute dotation directe aux Instituts Universitaires de Technologie (IUT), dont le financement reposera sur le bon vouloir des présidents d’universités. Les IUT forment efficacement (75% de réussite) des techniciens supérieurs et sont un des vecteurs essentiels de la démocratisation et de la professionnalisation de l'enseignement supérieur et de l'aménagement du territoire. Qu’en sera-t-il demain ?

« Si vous pensez que l’Education coûte trop cher, essayez l’ignorance. »
Abraham Lincoln

PP

08:56 Publié dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : éducation | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.