Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 mars 2009

Enfin…

Le président UMP de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, Pierre Méhaignerie, préconise une hausse de l'impôt sur le revenu « pour les personnes qui gagnent plus de 300 000 ou 400 000 euros par an », dans une interview dans Les Echos de vendredi 13 mars.

Pierre Méhaignerie, à l'instar d'autres personnalités politiques, comme Gilles Carez par exemple, déclare au quotidien économique : « Il faudra, tôt ou tard que la CSG et la CRDS sortent du bouclier fiscal. Et dans cette période de crise, j'estime qu'il faut demander aux catégories les plus aisées un effort financier. »

La question d'un redéploiement fiscal faisant preuve d'équité est au coeur du débat sur une augmentation des impôts. « C'est une question de justice. Depuis quinze ans, la petite classe moyenne se sent tirée vers le bas, les catégories les plus aisées vers le haut », souligne M. Méhaignerie. S'appuyant sur la volonté du président américain, Barack Obama, « d'augmenter les impôts de ceux qui gagnent plus de 500 000 dollars », le président UMP de la commission des affaires sociales de l'Assemblée explique envisager « une contribution fiscale supplémentaire sur les revenus qui dépassent l'entendement ».

La loi Tepa, loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat, encore appelée « paquet fiscal », votée en 2007, fait l'objet de nombreuses critiques dans les rangs de l'opposition, qui demande sa suppression, mais aussi, plus récemment, dans ceux de la majorité. En abaissant, entre autres, le bouclier fiscal à 50 % en 2008, contre 60 % auparavant, et en l'élargissant à la CSG et à la CRDS, elle aboutit à atténuer « mécaniquement l'effort des contribuables les plus aisés », selon Didier Migaud, président PS de la commission des finances.

PP

09:11 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, inégalités, impôts, sarkozy | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.