Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 mai 2009

Education et métiers techniques

Il y a quelques jours, dans le courrier des lecteurs de Midi Libre, un certain C.C. de Montpellier faisait un lien entre l’augmentation du nombre d’étudiants et celui des chômeurs entre 1980 et 1995. Il sous-entendait ainsi que les français « éduqués » refusent des emplois sous-qualifiés, ce qui nécessiterait le recours à une main d’œuvre étrangère. Il concluait qu’il faut revaloriser les « métiers techniques ».

 

On peut être d’accord avec cette conclusion, mais le raisonnement présente quelques failles… Tout d’abord, le taux de chômage des diplômés est plus faible que la moyenne. Ensuite, la population étrangère en France est stable depuis 1980 (elle est même passée de 6,8% à 5,7%). L’arrivée des femmes sur le marché du travail a eu sans doute un impact plus important que les travailleurs étrangers (cela ne signifie pas que les femmes sont la cause du chômage !).

 

Certes l’enseignement supérieur n’est pas exempt de tout reproche, mais il serait contre-productif de réduire l’effort de la nation dans ce domaine. L’économie française souffre en effet d’un déficit d’innovation. Certes, tout le monde ne sera pas Bac+5, mais croire que c’est en revenant aux bons vieux métiers d’antan que l’on s’en sortira est tout aussi illusoire !

 

PP

09:01 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.