Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 juin 2009

La Sécu gagne contre une multinationale

Quand un service public a vraiment le sens de l'intérêt général et a la volonté et le courage d'aller à l'encontre des intérêts privés, cela mérite d'être signalé...

Article paru dans Marianne n°634 19 juin).

 

AstraZeneca, multinationale pharmaceutique, comptait bien faire condamner pour « dénigrement » son pire ennemi, Laurent Jaladeau, 44 ans, directeur de la caisse primaire d'assurance-maladie de l'Aude. Il s'était permis d'informer les médecins du département que le Crestor 5mg, un anticholestérol fabriqué et commercialisé par le laboratoire anglo-suédois n'apporte rien de nouveau, répercutant ainsi l'avis de l'agence française du médicament. Le bulletin d'information de la CPAM pointait même « des incertitudes sur la tolérance rénale » et « un manque de preuves cliniques ». Des renseignements étayés, soutient Laurent Jaladeau.

 

Les dirigeants d’AstraZeneca n’ont pas supporté que leurs médicaments soient ainsi montrés du doigt et la chute des ventes qui, assurent-ils, en a découlé dans le département. Ils ont traîné le gêneur devant le tribunal correctionnel de Carcassonne, puis devant la cour d'appel de Montpellier. En vain : à deux reprises, astreint AstraZeneca a été débouté. La CPAM, ont tranché les juges, a agi « avec la prudence nécessaire et sans intention de nuire ».

 

Laurent Jaladeau n'a pas le parcours classique le cadre de la Sécu. Il a en effet débuté sa carrière dans le privé, « élevé dans la communication et marketing », précise-t-il, avant d'appliquer son expérience à la Sécu. Cherche-t-il à contrecarrer le pouvoir d'influence des labos sur les médecins ? Toujours est-il qu'il forme cinq agents motivés comme des visiteurs médicaux des labos. Et les envoie ensuite auprès des 225 médecins du département qui prescrivait le plus antibiotique. Résultat : six mois plus tard, en 2006, alors que la consommation progressé en France de 6,6 %, elle reculait dans l'Aude de 17,5 %.

 

Dans l'échec d’AstraZeneca le faire condamnait Laurent Jaladeau veut voir la reconnaissance des missions clés de la Sécu : « les tribunaux ont validé notre liberté d'informer, sur la base de documents sérieux et contrôlables, médecins et assurés ».

 

PP

07:54 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sécurité sociale | | |  Facebook | | |

Commentaires

félicitations

acienne victime du Crestor, je suis ravi

mais l'escroquerie - internationale - est bcp plus vaste :

http://phill443.unblog.fr/

Écrit par : phil443 | 25 août 2009

ce peut et il faut :) examiner est infini retarder ejaculation

Écrit par : uncoomtuh | 22 décembre 2009

Chez quelqu'un l'alexie de lettre))))) a lejaculation

Écrit par : PhewPhorgag | 25 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.