Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 août 2009

Une politique de kermesse...

J'ai entendu hier sur France Inter l'information suivante : « Le secrétaire d'Etat à la Coopération. Alain Joyandet a assuré que la France étudiait de près l'idée d'un loto pour aider l'Afrique, notamment avec la Française des Jeux, et que le projet pourrait même voir le jour en 2010. Objectif : pallier l'insuffisance de l'aide publique au développement en proposant un financement innovant ».

Le journaliste s'est empressé de préciser qu'il s'agissait d'une information « sérieuse » !

 

Concrètement, ce jeu de hasard prendrait la forme d'un loto ou d'un bingo accessibles sur internet. « Une partie de la mise irait à la bonne cause, permettant de sensibiliser la population » à l'aide des plus pauvres et mobiliser « les diasporas », a expliqué Alain Joyandet. « Qu'on aime ou qu'on aime pas le jeu, une chose est sûre, les gens jouent », avait argumenté mercredi le secrétaire d'Etat dans une interview au JDD.fr. Gain estimé : 10 millions d'euros par an.

 

Au-delà du côté farfelu voire grotesque de cette proposition, on pourrait même y voir du mépris pour l'Afrique. Tout cela a un petit côté œuvre de charité, façon dame patronnesse du XIXème siècle. Pourquoi ne pas aller plus loin dans « l'innovation », dans le genre « cyber-kermesse » ? Les femmes des ministres pourraient faire des gâteaux qui seraient vendus aux enchères sur e-Bay...

 

Alain Joyandet semble déplorer comme une fatalité « l'insuffisance de l'aide publique au développement ». Mais n'en est-il pas responsable ? Ne fait-il pas partie d'une majorité politique qui n'a de cesse que d'amoindrir les ressources de l'Etat ? Alors que la politique fiscale du gouvernement s'apparente à une grande roue de la fortune où toutes les cases seraient gagnantes pour les plus riches (bouclier fiscal, droit de succession, réformes de l'impôt sur le revenu depuis 2002...), voilà que l'on voudrait financer l'action publique par des jeux de hasard !

 

On pourrait étendre cette pratique à d'autres secteurs. Pour financer la Sécurité sociale ? Une grande tombola où les gagnants auraient droit au remboursement de tous leurs soins pendant un an...Pour financer le logement social ? Un grand concours de casse-brique sur internet, bien sûr !

 

Certes la Française des Jeux rapporte déjà plusieurs milliards d'€ à l'Etat, mais n'oublions pas qu'il s'agit d'une sorte « d'impôt progressif inversé » supporté par les plus modestes qui sont ceux qui jouent le plus. C'est d'ailleurs un signe de la désespérance qui règne dans la société française : pour les plus pauvres, un des seuls espoirs de s'en sortir, c'est de gagner au Loto !

 

Pour terminer, un financement vraiment « innovant » de l'action publique serait un grand impôt progressif sur l'ensemble des revenus...

PP

10:09 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : impôts, inégalités | | |  Facebook | | |

Commentaires

Quelle surprise cher Pierre de te revoir déjà... retour de vacances précipité, ou opportunité d'une connexion wifi inattendue ? Toujours est-il que je reste un fidèle lecteur de ton blog, qui m'est très utile pour comprendre pas mal de choses, et en faire profiter certaines de mes connaissances. J'ai vu aussi ta lettre récemment publiée dans Marianne avec laquelle je ne peux qu'être d'accord...
Je te souhaite d'excellentes vacances et encore bravo pour ton superbe travail sur ce blog.

Écrit par : patrick | 10 août 2009

@ Patrick
Merci pour ce commentaire d'encouragement!
Il me fait plaisir et renforce ma volonté de poursuivre mon travail de fourmi !!

Écrit par : Pierre POLARD | 17 août 2009

Les commentaires sont fermés.