Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 octobre 2009

Statut de La Poste: la gauche réclame la mise en application du

Les députés de gauche se sont réunis aujourd'jui mercredi à l'Assemblée nationale pour signer symboliquement une proposition de loi visant à soumettre le statut de La Poste à un référendum d'initiative populaire. Cette disposition, votée dans le cadre de la réforme constitutionnelle en juillet 2008, n'est pas encore applicable car elle n'a pas été validée par une loi organique.

Les députés socialistes, Verts, communistes, radicaux, élus du Mouvement des citoyens et du Parti de gauche ont souhaité donner suite à la "votation citoyenne" du 3 octobre dernier, à laquelle 2,2 millions de personnes ont participé. Les votants se sont prononcés à 90% contre la privatisation de La Poste.

"Ca a un caractère politique et symbolique puisque la réforme constitutionnelle qui a été votée en 2008, pour qu'elle permette l'organisation d'un référendum d'initiative populaire, doit être complétée par un texte de loi que le gouvernement n'a toujours pas inscrit à l'Assemblée nationale", a commenté le président du groupe socialiste, Jean-Marc Ayrault.

Pour lui, "c'est aussi une manière de se battre sur les deux fronts: d'une part, la défense d'un service public de la Poste et d'autre part, demander au gouvernement d'inscrire à l'ordre du jour la possibilité d'organiser les référendums d'initiative populaire".

"Nous prenons au mot le président de la République et le gouvernement", a renchéri Jean-Claude Sandrier, président du groupe parlementaire Gauche démocrate et républicaine (GDR, divers gauche). "Nous leur disons: c'est le moment de le faire pour La Poste".

Jeudi, le groupe socialiste utilisera son créneau parlementaire pour défendre une résolution demandant au gouvernement "de proposer enfin les textes d'application de la procédure de référendum d'initiative populaire".

 

Au fait, et sans transition, n'oubliez pas de signer la pétition demandant à Jean Sarkozy de renoncer à sa nomination à la tête de l'EPAD...

petition

17:54 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.