Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 décembre 2010

Rigueur et réformes : ceux qui se frottent les mains

 

En ces temps de rigueur budgétaire, toutes les dépenses de l'Etat ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi, alors que l'hécatombe des effectifs se poursuit (par exemple, depuis 2007, 6% des postes d'enseignants ont été supprimés), certaines dépenses augmentent. Et connaissent même des croissances à deux chiffres !

C'est le cas des contrats passés par l'Etat avec le cabinet d'audit et de conseil PwC (http://www.pwc.fr/secteur_public.html) , dont le montant a atteint 30 millions d'€ en 2009, en hausse de 17%. PwC assiste l'Etat dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP) et de la « rénovation » des services publics. Entre 80 et 120 consultants sont à pied d'œuvre sur des sujets tels que la modification de la comptabilité publique, la réorganisation des services,...

 

Autres grands bénéficiaires des « réformes » en cours : les assureurs, qui se préparent à des années de croissance. En effet, Axa, Allianz, Aviva, CNP et autres Groupama vont pouvoir réaliser le rêve lancé par Denis Kessler (alors n°2 du Medef) dans les années 2000 : mettre en place des fonds de pension. La « réforme » des retraites, en réduisant le niveau des pensions, va ouvrir un boulevard à la retraite par capitalisation. Le Conseil d'orientation des retraites (COR) chiffre ce marché à un niveau situé entre 40 et 110 milliards d'€ en 2020. A comparer aux 235 milliards d'€ de pensions de retraites versées en 2008...

D'ores et déjà, Henri de Castries, président d'AXA, nous conseille (amicalement) « les actions via l'assurance-vie » pour améliorer notre retraite (Challenges - 09/09/2010).

 

De même, il est probable que le fameux « 5ème risque » de l'Assurance Maladie évoqué par Nicolas Sarkozy se transforme en obligation de souscrire une assurance...privée. Avec à la clé 5 milliards d'€ par an de plus pour les mutuelles et autres organismes de prévoyance...dont Malakoff Mederic dirigée par un certain Guillaume Srkozy...

 

PP

09:03 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.