Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 juillet 2011

Conseil de lecture : "La France d'après" de Guillaume Duval

Pour cette période estivale, je vous conseille la lecture du dernier ouvrage de Guillaume Duval intitulé "La France d'après".

41m180ahN3L._SL500_AA300_.jpg

 

Comme d'habitude, Guillaume Duval nous livre des analyses claires et documentées (avec juste ce qu'il faut de données chiffrées à l'appui) sur des grandes questions économiques.

 

L'intitulé des chapitres est suffisamment explicite :

1. La crise est beaucoup plus qu'une crise financière
2. L'Europe n'est pas condamnée au « toujours moins »
3. Pourquoi l'Europe ne s'en sort pas
4. L'Europe ne sera pas sociale mais elle peut devenir environnementale
5. Protectionnisme : l'Europe doit sortir de l'angélisme
6. Crise : la France résiste mieux que les autres
7. Que faire face au chômage ?
8. Les 35 heures ne sont pas coupables
9. Faut-il réduire les dépenses publiques ?
10. Faut-il imiter l'Allemagne ?
11. Réformer ? Oui, mais pas comme ça...
Conclusion. Espoir et lucidité

 

Quand je lis un texte de Guillaume Duval, je me dis souvent que j'aurais aimé l'écrire ! Pour moi qui aime bien ramener ma fraise, c'est un peu frustrant car je n'ai souvent rien à ajouter à ses analyses !

 

Une fois de plus il démontre que les 35 heures ne sont pas ce fardeau écrasant que dénonce mécaniquement la droite depuis 1999! Il explique également en quoi le prétendu "modèle allemand" n'est pas si recommandable.

 

Bref, un livre à mettre entre toutes les mains...

 

Pour accéder à la a boutique d'Alter Eco, cliquez ici.


Le texte de la quatrième de couverture :

"La France et l'Europe ont subi un choc majeur qui alimente le pessimisme pour l'avenir. Pourtant, le pire n'est inéluctable ni en France ni en Europe. L'ampleur de la crise sur le Vieux Continent s'explique surtout par la mauvaise organisation de l'Union : si nous étions capables de sortir - enfin - de la concurrence de tous contre tous, notamment pour engager ensemble la conversion écologique de nos économies, nous pourrions continuer à vivre décemment. Au sein de cette Europe mal organisée, explique Guillaume Duval, la France n'a pas, contrairement à l'Allemagne, alimenté les déséquilibres qui menacent l'euro et elle a mieux résisté que les autres à la crise. Chômage, industrie, dette publique, inégalités : les problèmes auxquels l'Hexagone est confronté sont cependant considérables. Mais si, sans chercher à imiter un « modèle allemand » inadapté, les Français prennent - enfin - au sérieux leur discours égalitaire et évoluent vers une « démocratie complexe » associant véritablement les corps intermédiaires aux grands choix du pays, ils pourront se remettre à espérer un avenir meilleur. "


PP

 

14:14 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci bcp pour votre intérêt pour ce bouquin...
A bientôt,
Guillaume Duval

Écrit par : Guillaume Duval | 08 août 2011

Les commentaires sont fermés.