Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 janvier 2012

Étienne Chouard : la dette et la fin de l’État-providence

Un entretien avec Etienne Chouard. Il revient de façon synthétique sur les mécanismes qui ont conduit à la situation actuelle. Il résume son propos par l'image d'une pince dont les deux machoires sont l'abandon de la création monétaire et le déficit budgétaire.


L'abandon de la possibilité offerte à la Banque centrale de prêter aux Etats (article 123 du Traité de Lisbonne) a condamné ces derniers à recourir aux seuls marché financiers. Ainsi, la part négociable de la dette publique française (celle placée sur les marchés obligataires) représentait 25% du total en 1979 contre 85% aujourd'hui...


Le déficit public a engendré la nécessité d'emprunter. Mais le déficit n'est pas dû à la hausse des dépenses, mais à la baisse des recettes. Et ce sont les impôts progressifs, payés majoritairement par les plus riches, qui ont le plus diminué...


En conclusion, il faudrait en finir avec le système actuel de l'élection et passer à la "vraie" démocratie. Que nous devenions citoyens et non plus seulement électeurs... Plus facile à dire qu'à faire, mais il est clair qu'il faut changer quelque chose !



Étienne Chouard : la dette et la fin de... par cinequaprod

09:11 Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dette publique, finance | | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.